logo

Mot de Nada El Harif au sujet de la politique migratoire au Maroc

Mesdames et Messieurs Bonjour,

Au nom du Mouvement Clarté Ambition Courage et du CRDH Casablanca je tiens à vous remercier d’avoir accepté notre invitation.

Nous sommes réunis aujourd’hui afin d’échanger autour la politique migratoire à adopter par le Maroc ainsi que sur le rôle des différentes parties prenantes. Cette table ronde aspire à favoriser la synergie entre les différents acteurs concernés par le sujet de la migration.

Ce sujet intéresse particulièrement notre mouvement, promoteur des valeurs universelles des droits de l’Homme, fortement engagé dans la défense des valeurs de l’égalité et qui croit en la promotion de la diversité et la richesse qu’elle peut  apporter à notre pays. Le rapport du PNUD de 2009 avait, à juste titre, fortement souligné le rôle central que les mobilités humaines jouent dans le développement humain.

Nous ne pouvions de ce fait pas rester muets face aux différentes infractions et discriminations commises à l’égard des migrants dans notre pays.

Le contexte socio-économique mondial, le renforcement des contrôles aux frontières de l’Europe, la situation géographique du Maroc sont autant de facteurs qui ont favorisés la mutation du rôle du Maroc dans le schéma migratoire global.

En effet le Maroc qui a longtemps été considéré comme un pays d’origine des migrants s’est vu transformé en pays d’accueil et de transit de longues durées.

Notre pays, qui a ratifié plusieurs conventions pour la protection des droits des migrants ne devrait en aucun cas jouer le rôle du gendarme pour la protection des frontières européennes.

La politique migratoire à adopter par notre pays devrait s’appuyer sur une approche droits de l’Homme afin de garantir les droits fondamentaux des migrants indépendamment de leur situation administrative et favoriser le vivre-ensemble et les échanges entre les cultures et les civilisations.

La mise en œuvre d’une vraie politique migratoire, respectueuse des droits de l’Homme nécessitera l’implication :

  • de tous les citoyens engagés qui aspirent à un Maroc riche de sa diversité

  • des militants politiques et associatifs dans leur rôle de défenseurs des droits des migrants et de facilitateur de leur intégration

  • des médias dans la promotion des valeurs positives de la migration loin des images xénophobes que nous avons pu voir dans un passé récent,

  • Et enfin, du gouvernement et du parlement pour mettre en place l’ensemble des lois et des mécanismes pour l’accueil, la régularisation, l’intégration et la protection  des droits des migrants. Et ce, dans la continuité de la volonté nouvellement affichée par l’état Marocain de régularisation des migrants en 2014 et de la scolarisation de leurs enfants.

Je cède la parole à M. Charef, président du CRDH Agadir, qui se chargera de la modération de cette table ronde.

Merci pour votre mobilisation et votre attention

Nada El Harif

Membre bureau national du mouvement Clarté Ambition Courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *